Exposition au Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse

Quand les fleurs font l’étoffe

une histoire de la flore dans l’imprimé

Exposition du 26 octobre 2018 au 15 septembre 2020

Vous ne sortirez pas indemnes de cette expo, croyez- en mon expérience!

Crédit photo: image propriété du Musée de l’Impression sur Etoffes à Mulhouse

Tous les détails ici: (attention, ré- ouverture à partir de début juillet)

Broder un hortensia au point de noeud

Au début de l’histoire, il y a cette « épreuve », ce dessin pour un projet d’industrie textile dans la région lyonnaise. Un ancien carton du début du XXe siècle, trouvé dans une vente aux enchères.

Il représente, vous l’avez reconnu, un hortensia, qui évoque pour certains d’entre nous un jardin ancien, un massif qui aurait toujours été là, avec ses grosses fleurs du rose au mauve et au bleu…Une ambiance de communion ou de mariage, aussi, avec des rubans de satin assortis…et pour moi, une maison de famille que je connais, au bord du Lac Léman, avec une allée impressionnante de massifs d’hortensias bleus, comme pour affirmer à la Bretagne qu’elle n’a pas l’exclusivité de ces fleurs bleues! Que de discussions sur la manière de préserver cette couleur particulière, quand la terre naturelle du lieu ne s’y prête pas!

Pour votre gouverne, le Guide Clause du Jardin précise que « le coloris bleu est obtenu, en partant de variétés roses, soit en cultivant celles- ci dans des sols schisteux très acides (terre d’Angers), soit en arrosant les plantes avec une solution de sulfate d’alumine pendant la végétation ». Ma grand’mère parlait aussi de clous rouillés qu’elle enfouissait au pied des hortensias…

Et puis, en brodeuse que je suis, je ne peux m’empêcher de chercher à représenter cette répétition de pétales, cet alignement de touches roses et mauves, cette profusion de points, tous pareils, à l’infini…. ce sera le point de noeud!

Le point de noeud, ou French Knot, est un classique en broderie.

Pour bien réussir votre point de noeud, enroulez le fil 3 fois (en moyenne) autour de l’aiguille, et surtout, accompagnez le noeud jusqu’en bas de l’aiguille avant de traverser la toile avec l’aiguille.

Pour les détails de la broderie, suivez le tuto gratuit

Et bien sûr, je vois des hortensias partout, notamment dans l’excellente exposition du Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse, « Quand les fleurs font l’Etoffe »

japon1 126, image propriété du MISE

« Echantillon d’ameublement, Alsace, Mulhouse, manufacture Thierry Mieg & Cie, vers 1880, impression au rouleau sur coton« 

En attendant que mes hortensias fleurissent, je vous souhaite beaucoup de plaisir à broder!

Réparer les coudes de mon pull

Oui je sais, vous appelez cela des « coudières ». Alors pour moi, les « coudières », ce sont les protections que vous portez quand vous faites du patin à roulettes.

En mercerie, on parle de « coudes » pour désigner ceci:

 

coudes-pull-couture-1

Il y en a en vrai cuir, en faux daim, en plastique, en tissu…

Les coudes que je vous propose ici sont en imitation cuir et en imitation daim. Ils sont lavables et résistants dans le temps.

Souvent thermocollants, il s’agit de les appliquer sur la manche du pull à l’aide d’un fer à repasser (sans vapeur). A chaleur assez forte, posez un linge sec entre le coude et le fer, et ne bougez pas le fer pendant 5 à 10 secondes.

Attention de ne pas abîmer le pull!

Personnellement, je préfère coudre le coude, au point arrière. Utilisez un fil assez épais.

coudes-pull-couture

Un coude cousu tiendra en place plus longtemps.

A propos de place, vous avez bien sûr au préalable enfilé votre pull et vérifié l’emplacement des coudes en les épinglant?

Qu’est-ce qu’un bouton célibataire?

Le bouton célibataire est le plus souvent utilisé pour les jeans: il est composé d’un bouton à pied et d’un clou, qu’il suffit d’emboîter l’un dans l’autre en enserrant le tissu entre les deux parties.

Ou bien vous avez assez de force pour le presser entre vos doigts, ou bien vous pouvez le mettre en place au moyen d’un coup de marteau (1 coup de marteau, pas 10 coups!)

 

bouton célibataire
bouton célibataire

le dessous du bouton
le dessous du bouton

le dessus du bouton
le dessus du bouton

 

 

Fabriquer une rose en tissu

fleur tissu

C’est l’époque des fêtes et des mariages! Quoi de plus naturel que de porter – pour hommes ou femmes- une fleur à la boutonnière? Alors de deux choses l’une:

ou bien vous profitez des bonnes affaires de Côté Mercerie

ou vous fabriquez vous- mêmes vos accessoires fleuris, à porter en broche, sur une robe ou une veste, sur un chapeau…

Il vous suffira d’une bande de tissu d’environ 1 mètre sur 8 cm, d’un fil à coudre assorti, d’une épingle à broche (si la fleur est destinée à être accrochée), et d’une rondelle de tissu pour le dessous de la fleur.

Pliez la bande de tissu en deux, et cousez le long du bord en points avant.

rose en tissu 1

Froncez le tissu en tirant sur le fil. Enfilez un second fil à coudre, et commencez à coudre la fleur sur elle-même.

rose en tissu 2

Travaillez sur l’envers de la fleur, et cousez le tissu en vous éloignant du centre de la fleur.

rose en tissu 3

Terminez la fleur en collant (ou cousant) un support de broche sur l’envers de la fleur.

rose en tissu 4

…et arborez fièrement votre rose à la boutonnière !

rose en tissu 5
une autre manière d’enrouler la fleur
l’envers de la fleur